• + J'y croi[yais] +


    Journée un peu comme tout les vendredis...
    Je suis fatiguée et n'a qu'une envie, c'est d'aller me coucher apres avoir finit cette article et mis de la musique dans mon mp3.
    Demain, voyage, voyage.
    Je me demande ce que je vais faire dimanche chez elle et samedi soir.


    Soudain je pense a tout. Je pense au passé, à Paris, et à l'état de mon coeur.
    Le pauvre est tout cassé, il veut se recoler mais en vain. Il est remplis de larmes, et oui...elles ne sortent pas. Je me contente juste de sourire.
    Mais j'ai cette voix au fond de moi qui me dis : "arrête de te mentir, pourquoi tu te cache deriere un sourire alors que ce n'est pas vraiment ça que tu ressens"
    J'ai raison... Je me pince à chaque fois que j'y repense.
    Je ne veut plus me rappeler mais on dirait que mon cerveau est programmé pour se rappeler et non pour oublier. Si seulement c'était le contraire...
    Plus personne ne veux de moi, je suis cette pauvre orpheline seule à la rue qui ne demande rien d'autre que de l'amour, un amour trop abstrait puisque les personnes qu'elle voudraient qu'elles les aiment, l'ignorent et passe à coté.
    Pauvre déseperée que je suis, moi et mes rêves trop bête... pfff si seulement, oui...si seulement... .
    Je voudrai tant quelqu'un à qui appartenir, qu'il se dise : "oui, c'est ma copine et je l'aime"
    Mais je rêve trop, je vais trop loin et je m'égare dans ces pensées farfelus d'amour et de tendresse.

    Patience, patience... sa fait si longtemps que je me le dis quand même.


    Juste un coin noir de paradis, pour chercher quelqu'un que je ne trouverai pas.

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Février 2008 à 00:00
    ..
    meme siton monde est mélodrame.. j'aime le style de ton blog... kisouille
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :