• + Je reviens de loin +


    Loin est un magnifique voyage.

    And we used to sleep on the beach here, sleep overnight..they don't do that anymore.
    Things changed...you see.

    They don't sleep anymore on the beach.



    Ca fait des mois que je ne suis plus venu ici écrire ma pensée, peut être parce que "tout allais bien", façon de parler... Nan, seulement je ne ressentait pas d'émotions assez forte pour le faire partager. J'ai écrit sur des feuilles, dans mon cahier, dans mon coeur, là où sa restera éternellement.
    J'ai fait du mal, et on me l'a rendu.
    Je me sens très mal en ce moment, au point ou j'ai vraiment faillis me jeter sous une voiture, je courait au milieu de la route, et lui m'a rattrapé par le bras. Il dis des choses blessantes à mon sujets devant ses amis, des choses plus blessantes que moi je lui avais dis.
    J'ai relus certains article du blog, et dedans je dis vouloir aimer. J'aime. Mais on rejette cet amour, si réel, si fort, si brulant qu'il a tout cramé au fond de moi. Les nuits où je ne dors plus, les jours ou je ne sait plus quoi faire. Cette détresse qui m'envahie, tout s'écroule autour de moi. Si il savait... C'est comme voir le monde à l'envers, rien n'a de sens concret, parce que vous avez perdu la tête. On me dis folle, on veut me délaisser, tout ça pour un acte que j'ignore pourquoi je l'ai fait. Ca m'est déjà arrivé ce genre de situation, mais très rarement, c'(est comme quelqu'un qui vous pousse à le faire et vous vous refusez parce que vous en connaissais les conséquences, mais le mmal l'emporte toujours... et on se sent comme emportée, comme si ce n'étais plus vous, une fois terminé vous réalisez ce qui viens de ce passer et vous pleurez les larmes infinis de votre corps. On ne vous croit plus, on ne vous écoute plus, on ne fait plus attention a vous, petit fantome qui se promene par là...

    Etre invisible ça peut être amusant, mais au point ou j'en suis, sa me pousse à l'être pour de bon. Disparaître pendant une nuit d'été, regarder le ciel parsemé d'étoile, fermer les yeux doucement et juste sourrire. Sourrire pour les merveilleux moments, pour celui qu'on aime, pour celui que l'on meurt, parce que on a pas trouvé mieux pour le lui prouver.


  • Commentaires

    1
    Seb
    Lundi 13 Juillet 2009 à 20:55
    Et voila...
    Ca y est, 43 pages. Et sans prendre 43 jours ! j'vais te laisser un p'tit msg, par ailleurs.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    KIOAL
    Mercredi 19 Août 2009 à 15:03
    TON SITE
    J AIME TON SITE POUR TES PHOTOS ET TES POEME (MEME SI J AI PAS TOUS VU) IL Y EN A DE TRES BIEN ET ORIGINAUX ET AUSSI PARCE QUE JE M Y RETROUVE UN PEU SUREMENT DONC CONTINU A ECRIRE ET BON COURAGE
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :