• J'ai bien les boules, j'ai écrit un grand article et tout c'est effacé O.o Ordi de merde...

    Et voila, comme tous les soirs de vacances, je suis la à rien faire.
    Comme la plupart de tout les adolescents qui n'ont nul part ou aller ni quoi faire.
    Je glande, je glande, je glande, et je glande, j'ai déjà dis je glande ?

    Je pense à Lui.
    Et je sais pas pourquoi.
    Je l'aime, je l'aime pas, c'est comme une balance mal équilibrée.
    J'veux que sont bonheur, et c'est ce qu'il a...
    Pourquoi m'en leindre alors ?
    PARCEQUE, il m'empêche de dormir
    Et que j'ai jamais eu l'impression d'être satisfaite.
    Il est 1h15 [à l'heure ou j'ai écrit cette article], c'est  l'heure ou les gens dorment,
    Mais non, mais non ! moi je suis la comme une folle a parler d'un mec.
    J'viens de me rendre compte que toute la journée j'ai pensée à lui et à cette image horrible.
    Pourquoi horrible ? parcequ'elle me donne envie de pleurer.

    Marie pour repondre a ton commentaire.
    L'an dernier j'étais leine de joie, parceque, les gens autour de moi m'en donnais envie.
    Quand ma mere est entré dans la chambre pour m'annoncer que nous allions partir, j'ai pleuré.
    J'ai pleuré parceque je savais que j'allais être malheureuse la bas, et que j'allais me sentire seule.
    Sachant qu'avant j'étais souvent seule ou du moins je le ressentais.
    J'ai connu le manque d'amour de mes parents.
    Les parents ils doivent pas une fois sur deux etre simpa avec nous,
    On a une bonne note sa y est il sont gentille avec vous et tout et tout.
    Mais dans le cas contraire, c'est fini, vous existez juste pour vous faire engueuler dessus.


    28 Jours avant la rentré T_T
    Jvaux pas y aller, Encore là c'est les vacances j'me plein de me faire chier 24/24h 7/7j, mais la les cour, j'vais crever la cervelle explosé qui me sortira par les oreille TT_TT





    2 commentaires

  • Un jour j'me suis dis que la vie étais belle...
    Des conneries de gamins...

    Aujourd'hui je n'ai gout à rien.

    C'est quoi l'importance de respirer ?

    J'vais ptete crever demain si sa s'trouve O.O
    Je creverais d'ennuie, ou alors d'un cancer, ou bien d'une crise cardiaque, ou p'tetre d'amour...
    L'amour c'est étrange et sa fait mal, sa fait peur aussi, parceque on sais qu'un jour on aura mal.

                                                ...J'voudrai crever de bonheur moi...

                                           Madame la fée, pourquoi moi j'ai pas d'étoiles dans les yeux ?

    Hé ouai... J'VEUX PAS RESTER LA MOUA T_T
    J'veux partir loin, j'veux devenir minuscule comme Alice pour pouvoir aller dans un monde imaginaire * Merveilleux *.
    Mon monde imaginaire il est trop petit dans ma tête et il ne se plait pas trop ici.

    Un jour, peut être, la vie sera belle... Oui mais quand ?

    En attendant j'me goinfre de yahourt *miam* et de gateau sec.
    J'massoie sur la chaise et je mache comme un robot.
    J'attend, et je pourri sur place.





    2 commentaires
  •  

    Une espece de pute qui savait plus son nom.

    Une espece de pute qui ne sait plus ou elle habite.

    Une espece de pute que tout le monde aime.

    Une espece de pute...

    + Poupée +


    1 commentaire

  • Une petite poussière dans une vie immense
    C'est ce que je suis.

    Je tourbillonne, ayant des hauts et des bas,
    Puis, je me pose dans un oeil qui me fera aussitot ressortir.
    On me nettoie et me relaisse voler.

    Une petite poussiere c'est ce que je suis.
    Je suis presque invisible,
    Je suis muette, et cela vaut mieux.

    La poussiere sa gene,
    C'est sale et personne n'en veut chez soi.
    Mais le vent me commande, et c'est lui qui me feras disparaitre.

    Une petite poussiere, oui...

    votre commentaire


  • Et voila je suis re-là,
    Dans mon coin perdu,même plus que celui où j'étais.

    J'ai passé de bonnes vacances ?
    Hum... Mouai, ça peu aller...
    Mais je suis quand même un peu déprimée.

    Je me sens loin, très loin...
    Elles me manquent, mais je ne peux rien y faire.
    Peut être est-ce ainsi mais sa m'énerve.

    J'me sens vidé de toute émotion,
    L'amour c'est quoi ?
    La haine c'est quoi ?
    Et moi je suis quoi ?

    A croire que je reviens au point de départ, celui où quand j'ai emménagé ici, je me sentais comme minuscule au milieu de tant de tristesse.
    La tristesse, ça fait un moment qu'elle ne m'a pas souris [ironie du sort].
    Mais là sa va faire presque un ans que je suis à Strasbourg, et tout ça me rappelle ce qu'il y avait il y a un ans, c'est à dire le moment ou j'étais avec mes amies.

    Tout d'un coup les odeurs de la maison renfermée me remonte au nez, l'image des pièces vides et sombres quand je suis rentrée a l'intérieur. Que de mauvais souvenir que j'aimerais tant oublier, mais ma mémoire n'en fait qu'à sa tête, aussi têtu que moi... [?]

    Sa va passer...Je me le dis tout le temps.
    Mais à force de me le dire j'ai l'impression que sa s'éternise.


    Bientôt la rentrée, mouarf.
    Je suis pas presser, dire que je vais endurer toute cette pression qui m'a fait déprimé, c'est impossible.
    Et ce foutu bahut qui n'est même pas foutu d'être organisé, cette cantine dégueulasse où l'on mange que du pain.
    Peur d'être intoxiqué peut être.

    Sur ces paroles de point de départ de vous laisse à votre lecture.<?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique